Mamadou  Sadji

Sorti de l'école nationale des Beaux Arts de Dakar en 2005 mais peintre depuis sa plus tendre enfance, Mamadou Sadji, né dans la capitale sénégalaise en 1981, à vu sa carrière de peintre décoller sérieusement en 2011 avec une exposition remarquée au Salon international de Libremont (Belgique), salon ou il sera invité une nouvelle fois l'année suivante.
De retour au Sénégal ses oeuvres seront exposées au musée Théodore Monod, à la grande Galerie et il participe également à la scénographie de la biennale de Dakar en 2016.
En 2018 il expose avec succès à la biennale de Dakar 2018 dans le cadre du festival off.
Peintre et plasticien volubile, autant avec ses pinceaux qu'avec la parole, Mamadou Sadji exprime par ses toiles une démarche mystique naturelle. Plasticien proche de la nature et des éléments fondamentaux (Terre, eau et feu), ses oeuvres s'envolent tour à tour vers les fonds marins, les galaxies et s'immiscent même à l'intérieur du corps humain. Cette spiritualité affirmée trouve son chemin sur ses toiles avec des messages codés, presque shamaniques, utilisant l'alphabet des signaux des bras. Les tableaux de Sadji semblent alors habitées d'indications, de directions, guidant le spectateur sur la toile tel un marin sur l'océan. Artiste plein de sagesse,n'oubliant pas la tradition africaine, il utilise le graphisme des bambous pour réaliser ses arrières plans mais plus étonnant encore pour créer des personnages, paraissant pouvoir s'enflammer ou se faire souffler par un vent trop fort. Symboles de la fragilité humaine et plus particulièrement de la condition des populations africaines. C'est donc plein de symboles qu'il faut déchiffrer et apprivoiser en regardant ses toiles ou ses installations . Ayant fait des recherches sur la plasticité des neurones, on retrouve également dans ses oeuvres des fractales, des modélisations des connexions neuronales, des liens presque surnaturels entre l'esprit et l'univers. Contrastée de techniques et de styles (pointillisme, art abstrait, figuratif, graphisme africain, etc...) l'oeuvre de Mamadou Sadji est aussi une mosaïque de couleurs, ou les tons froids quadrillent les couleurs chaudes telle des rivières ou des lacs irrigant la terranga sénégalaise.
S.F

DSC00807.JPG