Vincent       gibeaux

 Né au Havre en 1972, peintre autodidacte, il produit dans son adolescence de nombreux
dessins abstraits à l’encre de chine, des « remplissages » comme il les intitule lui même et des calligraphies imaginaires, influencées par la littérature fantastique (Lovecraft et Tolkien).Il développe un univers très détaillé grâce aux stylos Rotring généralement utilisés pour le dessin industriel ( ces stylos à l’encre de Chine qui permettent de travailler dans le détail) Peu à peu il intègre la couleur (acrylique) à son travail qui devient de plus en plus figuratif. Depuis quelques années, il tend à rendre ses toiles les plus narratives possible en y intégrant des collages, des motifs humoristiques et en conservant toujours une touche fantastique (animaux étranges, robots géants, arbres peuplés d’oiseaux), influencé entre autre par l’univers de Hayao Miyazaki. Alfred Hitchcock déclarait que chaque plan d’un film devait raconter quelque chose, Vincent Gibeaux tente lui aussi de raconter une histoire dans chaque petite parcelle de ses toiles. Il travaille également sur des volumes et il a réalisé
pour Alcéane en 2010 et (Office Public d’Habitations de la Ville du Havre) quatre grands robots qui sont accrochés sur les façades de certains immeubles de la ville. Il a également travaillé pour Dialoge en 2014, et pour Estuaire de la Seine en 2015, deux bailleurs sociaux en intervenant dans les halls d’entrée et les salons d’étage au Havre et à Lillebonne ce qui fait aussi de lui un muraliste, un peintre urbain. Depuis 2012, il créé, chaque année, une carte de voeux originale pour le cabinet d’avocats parisien Benech. Enfin, depuis 2015 il travaille régulièrement avec l’association Les Amarts en investissant les vitrines de magasins du Havre, et des lieux désaffectés comme «La Friche» en juin 2016. Luis Porquet, critique d’art, dit de ses oeuvres que « … tout est d’une minutie irréprochable : le dessin, la mise en couleur, souvent incandescente, la représentation et un sens inouï du détail ». Vincent Gibeaux a participé à la «Jungle Art Brooklyn» à New York en Octobre 2013. Exposition située à la Warehouse Gallery à Brooklyn.
Depuis décembre 2017, il expose également à la Galerie Very Yes (galerie fondée par le célèbre street artist Jace) située à la Réunion.
Les oeuvres de Vincent Gibeaux sont aussi exposées à la Galerie Hamon au Havre et dans de nombreux autres endroits, galeries, lieux de vie. Certaines de ses oeuvres sont posées ou collées dans la rue (France, états unis...) Il participe depuis 2018 au festival "Are you graffing?", grand festival des arts urbains au Havre. 
Peintre généreux, toujours partant pour des projets collectifs, Vincent transpose dans ses couleurs, les méandres de son esprit vif et précis. Artisan de la patience et du détail il expose pour la première fois en Afrique pour la K'YOU Gallery des oeuvres qui, inconsciemment ou non, tendent vers la tribalité, les écrtitures graphiques ancestrales, les origines de l'humanité.
S.F

 

DSC00798.JPG
DSC00812.JPG